SORTIE : mercredi 20 septembre 2017 – VISA pour l’image Mme MAYORAL 1° S3

Les lycéens au festival de photojournalisme

Classe de 1°S3, Couvent des Minimes.

Au programme de la matinée trois expositions informant et témoignant d’événements contemporains comme « la bataille de Mossoul » par Van Der Stockt ou traitant de questions environnementales ou sociétales telle que l’exposition « Développement et pollution » en Chine de Lu Guang ou encore « Mineurs, la vie en prison et après l’incarcération » de Kosofsky et permettant ainsi d’élargir la réflexion des élèves sur  la question de l’homme au programme de français. La visite s’est achevée par l’espace World Press Photo où sont exposées toutes les photos qui ont reçu des récompenses dans des domaines très variés : photo animalière, sport, guerre, société, actualité… 

 

Exposition « la bataille de Mossoul », Couvent des Minimes.

Lucie, exposition « La bataille de Mossoul », Couvent des Minimes

Kellil, Exposition Lu Guang, Couvent des Minimes.

Maxime H. : L’exposition est une illustration concrète d’une situation témoignant des dégâts perpétrés par la pollution des activités anthropiques, les clichés attestent de la violence sournoise de la pollution engendrée par le développement. L’homme est perçu comme étant à la fois responsable et victime, en cela réside la force du sujet de l’exposition de Lu Guang. Ce que l’homme crée fait souffrir l’homme. Il est artisan de l’assassinat de l’environnement fait au nom des profits économiques. L’incurie écologique des trente dernières années a hypothéqué l’avenir d’une partie de la population rurale chinoise.

Exposition « Développement et pollution », LU GUANG, Couvent des Minimes

Léo F. : Photo assez simple et pourtant puissante, la main tendue couverte de pétrole, au second plan, un paysage flou, brumeux d’eaux souillées et noires. Avec la mise au point, notre regard est attiré par cette main, on ne voit plus qu’elle. Il s’agit de la main d’un pauvre pêcheur, aidant au nettoyage de l’environnement. Cette main dégouline de pétrole dans lequel se sont collés des résidus. La main tendue est un appel à l’aide mais le cadrage propose aussi de constater l’étendue des dégâts et cette main montre, invite à regarder derrière elle une situation préoccupante. J’ai trouvé cette photo belle, intéressante et complexe.

Exposition «Mineurs : la vie en prison et après la détention » Isadora KOSOFSKY

RAPHAEL : Exposition temporaire sur les mineurs confrontés au système judiciaire et carcéral aux Etats-Unis, elle est extraite d’un documentaire « Vinny et David » qui relate sur cinq ans, la vie d’une famille dont les enfants sont incarcérés à plusieurs reprises. Sujet touchant sur des êtres en détresse.

LUCIE : La photographe s’attache à montrer des moments de vie en famille, c’est un choix judicieux, elle raconte une histoire pour dénoncer le système judiciaire et carcéral américain ainsi le spectateur est intrigué et s’intéresse au sujet.

 

Le World press - Quelle photo m’interpelle ? 

Le World Press explore toutes sortes de thèmes, cet espace offrant une vue d’ensemble sur le monde vu par le photojournalisme.

Il y a au World Press des photographies qui interpellent par l’émotion qu’elles dégagent, par leur beauté, par l’étonnement et le questionnement qu’elles suscitent…

Samantha et Lamia, espace World Press.

Louis et Sara, espace World Press.

Le policier turc abattant l’ambassadeur russe, espace World Press.

1S3- Mme Adiba – Mme Schneider